Delphine Sabat

del.png
Delphine Sabat suit la formation de l’acteur au Cours Florent, et obtient dans le même temps une licence de Lettres Modernes option Théâtre à l’Université de Paris III. Sensible à la créativité et à l’imagination, elle participe à la création de la compagnie Théâtre de Personne. Elle se produit dans plusieurs pièces et endosse des rôles aussi variés que Salomé dans Le Privilège des chemins de Fernando Pessoa, mis en scène par Fábio Godinho (théâtre de l’Observance, Avignon, 2009 ; théâtre de l’Atelier 44, Avignon, 2010), Elsa dans La marelle d’Israël Horovitz, mise en scène par Hugo Malpeyre (théâtre Le Proscenium, Paris, 2011), Criss dans Hôtel Palestine de Falk Richter, mis en scène par Fabio Godinho, spectacle finaliste du prix metteur en scène du Théâtre 13 et encore Hélène dans Des voix sourdes, mis en scène par Fábio Godinho (La Loge, Paris, 2015; Le Cabestan, Avignon, 2016). Sur scène ou à l’écran, elle défend son amour de la parole. Après quelques expériences télévisuelles, de web série et de courts-métrages, elle retrouve le chemin de la scène avec la compagnie tdp à l’étranger dans une création originale de Fábio Godinho Que la terre m’étouffe si j’agis faussement. Suite à cette expérience, elle décroche deux rôles au Luxembourg dans des mises en scène de Myriam Muller dans Dom Juan de Molière (Grand Théâtre de la ville de Luxembourg) et Love & Money de Denis Kelly (Centaure).

Advertisements